fbpx

Interview entreprise : Next Decision témoigne

Interview entreprise : Next Decision témoigne

C’est une des premières entreprises à avoir rejoint l’aventure Génération Zhéros ! Next Decision est une entreprise de prestation en informatique décisionnelle, liée au domaine de la data en entreprise. Aujourd’hui, ils sont 180 collaborateurs partout en France dans 10 agences, leur siège social est à Nantes.

 

Rencontre avec Julie Proux

responsable administrative et financière chez Next Decision depuis 10 ans.

Le Développement Durable chez Next Decision, ça se traduit comment ?

Chez nous, ça fait partie de notre ADN. Dès 2015 (l’entreprise a été créée en 2010), on a lié un partenariat fort avec le Secours Populaire. Au-delà d’un soutien financier, nous nous impliquons à leurs côtés également par le bénévolat. C’est notre premier grand engagement RSE.
Ensuite, on a mis en place de nouvelles actions au fur et à mesure qu’on grandissait. Avec une croissance rapide, il y a toujours beaucoup de sujets à traiter. Finalement, le premier confinement nous a permis de ralentir un peu et de structurer notre démarche RSE.

Depuis un an, nous avons donc constitué un comité avec une vingtaine de salariés volontaires. On se pose la question : comment porter nos valeurs autour de nos actions ? Chacun vient avec ses idées…

 

Quand vous avez entendu parler de Génération Zhéros, qu'est-ce qui vous a interpellé ?

C’est Olivier Marquis, un des deux cofondateurs, qui en a entendu parler sur LinkedIn. L’idée nous a plu, car on cherchait un moyen d’embarquer tout le reste de l’entreprise dans cette dynamique. On voulait vivre une aventure un peu challengeante, mais bon enfant, tous ensemble. Et là, ça permet à chacun de faire des choses très concrètes, d’ouvrir des portes…
Le fait que ce soit externe à notre entreprise est une bonne chose. C’est clé-en-main et pas orienté par la sensibilité personnelle du chef de projet. L’investissement du comité RSE est donc préservé.
En plus, le fait que vous soyez une startup rennaise, c’est sympa aussi, une entreprise du territoire.

 

Un mois après le lancement, quels sont les premiers retours ?

Très positif. Pour les personnes qui sont moins sensibles à ces questions là, c’est parfait, car ça permet de faire des choses concrètes, de manière indolore. On a créé un canal Whatsapp où on vient se taquiner entre équipes pour savoir qui a fait quoi. Beaucoup sont surpris que ça puisse être aussi simple : les idées sont hyper accessibles, mais avec de l’impact. C’est vraiment ludique. Ça a vraiment permis d’impliquer un peu tout le monde.
Personnellement, j’étais déjà engagée dans une démarche zéro-déchet, mais j’apprends encore plein de choses. Et pour les choses que je faisais déjà, ça permet d’avoir une piqûre de rappel et de se remotiver sur les bonnes habitudes un peu délaissées.

Besoin d'un renseignement ?

Plus
articles

Retour vers le haut