fbpx
Pourquoi penser développement durable ?

On en entend parler très souvent (surtout ici), mais savez-vous ce que veut dire « développement durable » ? En faisant un sondage rapide dans la rue, généralement ce qui revient, c’est l’écologie. Mais le développement durable ne se résume pas à cela. Selon l’ONU, « le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

En fait, cette notion se rapporte à plusieurs domaines d’actions, puisqu’il s’agit d’adopter un système de croissance qui repose sur une vision à long terme de la prise de décision.

La construction de la réflexion et du champs d’action développement durable s’oriente autour de trois grandes préoccupations : l’économie, l’environnement et le social. On vous explique tout ça !

 

Les trois piliers du développement durable :

 

L’image de cet article représente le schéma du développement durable. Comme vous pouvez le voir, l’environnement, le social et l’économie sont à importance égale.

Ces sphères se touchent, mais un seul point connecte ces trois piliers : c’est ça le développement durable !

Parce qu’il est impossible de penser un projet sur le long terme si ces trois thématiques ne sont pas prises en considération. Un projet social peut être sensé et nécessaire, mais si celui-ci ne peut pas se financer, il ne sera pas durable. De même, un système économique dégradant son environnement ne pourra pas tenir sur le long terme.

Ces trois piliers sont complémentaires et doivent être appréhendés comme un ensemble. Tel un tabouret : il faut s’appuyer sur 3 pieds pour être stable. Sur le schéma, nous avons représenté un cœur commun à ceux-ci. Là où ils se rejoignent, c’est l’objectif à atteindre idéalement : l’équilibre des trois permet un développement durable.

C’est cette convergence qui assure la mise en place d’un système à la fois viable, vivable et équitable !

Bien sûr, ces trois piliers peuvent être organisés et priorisés différemment. Chaque personne, chaque projet, chaque organisation peut adopter sa propre vision. Pour y voir plus clair, l’ONU a identifié 17 grandes thématiques, appelées : Objectifs du Développement Durable (ODD).

 

 

Les objectifs que nous allons vous présenter sont tous connectés. C’est-à-dire que certains se rejoignent, se recoupent et sont à comprendre comme l’ensemble d’un plan d’action. Bien sûr, il est impossible d’agir sur toutes les problématiques énoncées. C’est la raison pour laquelle certaines entreprises « à missions » s’engagent sur un à plusieurs objectifs de cette liste.

1 – Pas de pauvreté : La croissance économique ne doit pas laisser des populations sur le bas côté. Il faut promouvoir l’égalité et créer des emplois durables.

2 – Faim « zéro » : Afin d’éradiquer la faim et la pauvreté, l’ONU met au cœur de ses recommandations le secteur de l’alimentation : réduire le gaspillage et soutenir l’agriculture locale.

3 – Bonne santé et bien-être : « Mens sana in corpore sano » comme disait Juvénal. Une vie saine, pour tous les hommes et pour toutes les femmes, à tout âge, est un des éléments clés du développement durable. Cela veut aussi dire l’accessibilité aux soins et systèmes de santé.

4 – Éducation de qualité : Dans l’idée de fonder une société durable et équitable, il est primordial qu’une éducation de qualité soit accessible à tous.

5 – Égalité entre les sexes : Ces dernières années, nous avons pu voir qu’une société sans égalité est une société qui favorise l’injustice et les scandales. Alors pour la paix, la prospérité, et parce que c’est un droit : l’égalité des sexes apparaît comme un enjeu fondamental.

6 – Eau propre et assainissement : « L’eau, c’est la vie. Dans 20 ou 30 ans, il n’y en aura plus », disait un grand sage (ou Jean-Claude Van Damme, je ne sais plus). Plus sérieusement, l’eau doit être accessible et potable pour tous à travers le monde.

7 – Énergie propre et coût abordable : Véritable nerf de la guerre, l’énergie ! Représentant une opportunité de changer durablement à la fois les systèmes économiques et sociaux mais aussi l’environnement.

8 – Travail décent et croissance économique : Réorganiser les institutions et les politiques économiques pour lutter durablement contre la pauvreté et les conditions de travail précaires.

9 – Industrie, innovation et infrastructure : La restructuration de ces entités et l’innovation au service du progrès sont essentiels au développement durable.

10 – Inégalité réduite : Cet objectif parle de lui-même, réduire les inégalités entre les différents pays et acteurs mondiaux. Ne pas marginaliser certaines ethnies, certains quartiers…

11 – Villes et communautés durables : Tout comme l’objectif numéro 9, il est possible de repenser les systèmes communautaires existants pour tendre vers un avenir plus durable sur le long terme.

12 – Consommation et production durable : Consommer moins, mais mieux et produire moins mais pour plus longtemps. C’est une peu le leitmotiv de cet objectif.

13 – Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques : Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le réchauffement climatique n’est pas l’élément principal du développement durable mais plutôt une des conditions qui, avec le temps, est devenue indissociable de sa réalisation.

14 – Vie aquatique : La surpêche et la pollution (notamment plastique) sont de réelles menaces pour nos écosystèmes marins ! Une gestion plus prudente des mers et océans est préconisée.

15 – Vie terrestre : On a tous eu le cœur brisé en voyant des forêts enflammées l’année dernière. Pourtant, c’est tous les jours que celle-ci est décimée. Préserver nos forêts, montagnes et notre biodiversité est donc un des défis primordiaux à mettre en œuvre !

16 – Paix, justice et institutions efficaces : imagine aaaall the people, liviiing all in peaaace. Ouh ouh, ouhouhouu 🎶. John Lennon a déjà résumé pour nous cet objectif ! Promouvoir des sociétés pacifistes et justes, c’est trouver des exemples et montrer que c’est aussi une voie possible !

17 – Partenariats pour la réalisation d’objectifs : Si les institutions et les différents systèmes politiques mondiaux s’accordent sur la nécessité de changer, renforcer les partenariats entre tous ces acteurs permet alors d’engager dans l’action. Comme on dit (et le répète sûrement) : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Cette liste peut sembler longue et il est sans doute complexe d’en percevoir toute sa richesse. Si vous retenez les 3 piliers du développement durable (économie, écologie et social) et l’importance de leur complémentarité, c’est déjà bien !

Ensuite pour l’intégrer à votre quotidien, on est là pour ça.

Plutôt qu’intellectualiser une stratégie, pourquoi ne pas commencer par tester des actions dans votre quotidien ? Défis, infos, challenges… on vous guide !

A travers l’application, c’est toute la richesse du développement durable que nous vous présentons. Tout d’abord en vous informant de manière simple et claire, puis en vous proposant des actions concrètes et faisables, pour trouver votre équilibre entre ces trois piliers. Parce que le développement durable commence aussi par vous, alléger votre charge morale  améliore votre qualité de vie. Vous agissez pour la planète mais aussi pour vous !

Voilà, ce petit point sur « qu’est-ce que le développement durable » est terminé. On espère que cela vous a inspiré et intéressé ! Nous avons fait un test pour savoir quel est votre profil développement durable !

Plus
articles

Retour vers le haut